Faux-Miroir, ça commence ici.

Faux-Miroir a été publié le 17 mai 2018 aux éditions Gallimard, dans la collection blanche. Voici la 4e de couverture :

  1. La tempête qui s’abat sur l’Europe frappe au cœur d’un village de Provence. Adrien, le paysan, retrouve au front son ami d’enfance et rival tout-puissant, Henri, le fils du châtelain, dont un événement brutal l’avait éloigné. Contre toute hiérarchie sociale, Gabrielle, sœur jumelle d’Henri, s’est promise à Adrien. L’épreuve de la guerre secoue l’ordre séculaire et révèle de troubles parentés secrètes. Gabrielle, dans son journal, témoigne de ce vertigineux bouleversement des âmes et des corps. À Henri et Adrien la boue du combat, à elle l’intimité et le recueil. Chacun d’entre eux, à sa manière, ira au bout de son engagement. Loin de la romance sentimentale, Bernard Alteyrac s’entend à faire du récit d’un quotidien de perdition un singulier objet romanesque où le souvenir du Grand Meaulnes croise le Cocteau de la Belle et la Bête. Le « Faux-Miroir », colline où s’écrit un épisode de la bataille de la Marne, pourrait bien être le lieu d’une désillusion profonde, prélude au monde nouveau qui s’annonce.

G01004redcadre

2 commentaires sur “Faux-Miroir, ça commence ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s