Mistral noir, un polar

Mistral noir a été publié en juin 2012 aux éditions Léo Scheer.

Août 1975 – Un vent mauvais se lève sur Fontfrède, village de carte postale endormi au pied du Luberon. Gambette, le chemineau, butte sur un cadavre embaumé, exposé au beau milieu d’une truffière. Giraud, le gendarme chargé de l’enquête, voit s’écrouler les murailles qu’il croyait avoir dressées entre ceux qui lui sont chers et le monde de la nuit. Les fantômes d’un passé qu’on croyait définitivement enfermé dans les livres d’histoire ressurgissent.

Le vent du nord, d’habitude froid et sec, se charge parfois de nuages et de pluie. On lui donne alors le nom de mistral noir.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s