Trop près du bord

Debout dans la rue avec les poubelles et les chiens

La pluie ne tombe plus , le jour est encore loin

La dernière lumière est chez toi

Elle ne brille pas pour moi

Ne me pousse pas si fort

Je marche trop près du bord

 

Le vent balaie les papiers, je n’ai plus de cigarettes

Au bar le type a dit Beretta, neuf millimètres

Deux ombres sur le rideau

Comme une lame sur ma peau

Ne me pousse pas si fort

Je marche trop près du bord

 

Les marches de l’escalier se taisent elles me connaissent

Un rire inconnu, la poignée qui s’abaisse

Je ne sens plus le froid

L’acier sous mes doigts

Ne me pousse pas si fort

Je marche tout près du bord

 

Des hommes sans visage dans les gares et les bars

Des femmes sous les néons pâles malgré le fard

Où cette route guide mes pas

Ne me suivez pas

Je tomberai encore

Je marche trop près du bord

Je tomberai encore

Je marche trop près du bord

 

 

Musique : Bernard Zakarian, Eric Carlier, Jean-François Aliaga
Moher : Bernard Alteyrac, Bernard Zakarian, Alexandor « Chinon » Alcocer, Jean-François Aliaga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s