Le train de minuit

Sur le quai dix-sept

Au bord de la nuit

Des ombres inquiètes

Se croisent et se fuient

Assis sur ma valise

Je fume et j’attends

Mon billet pour le train de minuit

 

Les paroles s’égarent

Dans le cri des freins

Un couple au départ

Se cherche des mains

Je soulève ma valise

Personne ne me retient

J’ai mon billet pour le train de minuit

 

La fille d’en face

Regarde à travers moi

Les ombres qui passent

À contrevoie

Les pieds sur ma valise

Je serre dans mes doigts

Mon billet pour le train de minuit

 

Les gares défilent

Jusqu’au matin

Des plaines et des villes

D’autres chemins

Je n’ai plus qu’une valise

Le reste est parti

Contre un billet pour le train de minuit

 

Oublié dans le train de minuit.

 

Musique : Bernard Zakarian, Eric Carlier, Jean-François Aliaga
Moher : Bernard Alteyrac, Bernard Zakarian, Alexandor « Chino » Alcocer, Jean-François Aliaga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s